Manuela Paul-Cavallier se définit comme créatrice de reflets d’or. Pendant 25 ans, dont dix passés à Florence, en Italie, elle exerce la restauration de bois doré, habilitée par les Musées Nationaux. Aujourd’hui, elle crée, avec les savoir-faire ancestraux, des œuvres dans un esprit contemporain.

En 2014, elle est la première lauréate Métiers d’art de l’Institut Français, soutenu par la fondation Bettencourt-Schueller, à la Villa Kujoyama de Kyoto. En 2015 elle expose à Kyoto pour « Nuit Blanche », où elle est labélisée RIMPA par les Japonais. Le groupe artistique japonais Kogei l’invite à exposer à Osaka. En 2017, Yves Saint Laurent Beauté lui confie de nouveau la création du flacon du parfum Opium pour une série limitée. En 2018-19 elle crée des œuvres monumentales pour l’Hôtel-Dieu de Lyon.

ut ut neque. commodo vel, quis Donec diam vulputate, Praesent amet, elit.