Biographie

Jacques Bosser

Nait au Havre en 1946.

Vit et travaille à Paris.

 

Jacques Bosser nait au Havre en 1946 et passe son enfance en Afrique équatoriale jusqu’à ses 12 ans. La passion des voyages lui vient dés l’enfance et l’expérience qu’il en tire alimente tout de suite sa pratique artistique. Très jeune, Jacques Bosser est diplômé de l’université des beaux-arts du Havre. En 1979, il découvre le travail de Kazuo Shiraga, l’une des figures du mouvement Gutai. Inspiré par cet artiste japonais, il donne alors une plus grande importance aux mouvements du corps dans son travail. En 1988 il expose à Los Angeles.

Entre 1992 et 1994, grâce à la bourse Romain Rolland décernée par le Ministère des Affaires étrangères, Jacques Bosser part en Inde avec Jean Clareboudt et Georges Rousse. Son rapport à la photographie change alors : c’est le début d’une réflexion sur l’usage de la photographie dans son parcours créatif. À partir de 1995, il rapproche les deux médiums en confrontant, dans une même œuvre, une photographie et une peinture, réalisée sur des caissons de bois. En travaillant sur les poses des modèles et les plans de couleurs, il plonge un peu plus en avant dans la photographie plasticienne…

INOK

Peinture acrylique et collage sur vélin Arches 300g, 119 x 90 cm, 2018

Sélection d’expositions

2018

  • Exposition collective avec Ernest Pignon-Ernest et Mark Brusse, « Le Voyage Poétique », Institut du Monde Arabe, Tourcoing

2017

  • Exposition « Est temps d’Art pour L’Europe », Parc du Lieu d’Europe, Strasbourg
  • Exposition  « Pour un musée en Palestine », Institut du Monde Arabe, Paris

2016

  • Exposition collective « 36 artistes fêtent les 80 ans des congés payés », Assemblée Nationale, Paris

2015

  • Exposition « Corps Parés Corps Transformés », Musée International de la Parfumerie, Grasse

Prix et distinctions

2004

  • Chevalier des Arts et des Lettres

1998

  • Prix spécial du Jury du Salon de Montrouge

1997

  • Award Nicklow, Irlande
odio suscipit leo ut massa pulvinar quis dapibus dictum amet,